Je pourrais vous parler des clandestins… Mais ce matin, j’aimerai vous parler de ce pain ou autre viennoiserie que je prends toujours avec mon café. Je connaissais les croissants les plus chers de la République livrés en scooter par un président et son garde du corps. Je connais maintenant l’autre tintin achetant ses pains au chocolat ou autres chocolatines à des prix qui ne sont pas ceux du satin dans ses boulangeries de Meaux…. C’est vraiment crétin ! car à un 15 centimes du pain au chocolat, on ne fera pas un vrai festin, sauf à manger quelques mini pains… Le pire ? C’est le baratin qu’il doit raconter à sa femme tous les matins pour ne pas prendre trop de calories…, Jean François, force est de constater que tu es un véritable pantin face à notre quotidien….

photo

Advertisements