Tags

Remonté comme une pile, je prends mon crayon face à cette France que l’on torpille. La présidence se grille, le premier ministre se réjouit que la Bastille ne soit plus au programme de l’histoire… L’ancienne présidence avait laissé un pays divisé, vous achevez ce pays, prêt à tirer la goupille d’une fin de règne que votre gouvernement maquille. En France, les emmerdes, c’est comme les avions, ça vole en escadrille. Vous avez beau nous dire qu’il ne faut pas nous faire de bile, enlever des cédilles à votre réforme de l’orthographe, François tu te grilles, toi le grand opposant d’un autre temps au 49-3, ce Président tranquille mais pour qui le pouvoir vacille…  En 89, je parle de 1789, la France n’aurait pas été si gentille, vous auriez certainement reçu quelques coups de faucille. Je ne dis pas que le recours au 49-3 n’est pas utile. Combien de Français ont lu votre loi travail ? Je vous le mets dans le mille, pas beaucoup, mais en voulant passer en force, la France part vrille. Je vous le dis, je vous oppose mon 49-3 au paiement de mon tiers d’impôt, impôt que vous avez réclamé aux familles des personnes tuées du 13 Novembre… Soyez en conscients, Aujourd’hui, plus qu’hier et moins que demain, vous êtes notre talon d’Achille de cette République qui se dilue comme une pastille…

IMG_8356

Advertisements