Ce n’est pourtant pas la fête des Bidochons, mais on touche le fond. Alors qu’une plaque commémorative était inaugurée par notre J.Bond de la politique, quel profond malaise de ne pas savoir écrire correctement Wolinski !! Il y avait tout de même de quoi sortir de ses gonds. L’exécutif confond la sécurité nationale qui passe au second plan pour une déchéance de nationalité qui rend le débat bien moribond. Comme d’habitude, on touche les bas-fonds, cela en dévient même nauséabond. C’est à n’y rien comprendre. A ceci, je réponds que vous n’avez rien compris et que ce débat si légitime soit-il, n’a pas lieux d’être. Dois-je vous rappeler qu’au lieu de tourner en rond, dans notre histoire contemporaine, la déchéance de nationalité a également touché un certain Général de Gaulle, Serge Gainsbourg… et j’en passe, et n’a pas été figé pour de bon. Alors cessez de nous pondre, ou refondre la constitution avant que la population en ait vraiment ras le bol de vos sermons…

IMG_7673

Advertisements