Tags

Ah je connais un Thierry, ça change… Je pourrais vous parler de cette actualité qui dépérit, de la Grèce qui s’amaigrie ou de je ne sais quelle hystérie terroriste qui se traduit toujours en boucherie. Mais non, c’est un temps à faire toutes les terrasses de brasseries, prendre un ferry pour la Corse, partager un sherry-coke en regardant toutes sortes de valkyries. Mais stop aux rêveries, la canicule s’annonce peut être comme un acte de sorcellerie, alors Thierry, je sais que tu aimes la chaleur, mais attention aux coups de soleil qui pourraient te causer quelques tracasseries 🙂

photo (1)

Advertisements