Alors que l’on annonce encore une fusillade à Charleston, j’aimerai lancer quelques semonces. Je dénonce le pouvoir des armes qui nous enfonce dans ces terribles tragédies. Si l’on se prononce sur le sujet, nous risquons de nous accrocher aux ronces, alors on renonce. Il n’y a plus rien à dire aujourd’hui. Ceci n’a rien à voir avec Léonce qui elle, énonce pour la reprise d’un café, ça vous tente, on fonce?

image

Advertisements