Je succombe à une tasse de caféine, tandis que mon dos m’assassine… Autant vous dire qu’il ne faut pas compter sur moi pour une biguine. Je n’ai pas de comptine à vous raconter, les journaux nous baratinent les élections. Chaque camp, cherchant à justifier une analyse fine, parfois même un peu crétine. Autant cesser d’en parler. C’est vers Catherine, pas celle de Suède que va cette pensée sans vitamine…

photo (65)

Advertisements