Tags

, , , , , ,

Après une pause accidentelle, la pensée est en quête de nouvelles intellectuelles. Ne voulant pas reprendre le saint actuel, je me sens un brun rebelle. Je ne connais point de Lazare, excepté cette gare parisienne fait d’une splendide architecture industrielle. Je distingue au loin, les boutes celles, nous alertant de la course en tête réalisée par un FN à l’échelle départementale, est-ce bien réel? Tout ceci m’ensorcelle, et je m’inquiète du départ du Charles de Gaulle, ce matériel se voulant intemporel mais sur le point d’entrée en guerre envers un état insurrectionnel, faisant de nos marins, un fleuron prenant la caravelle scrutant le ciel avec leurs grandes jumelles. Dans ce contexte, synonyme de tension artérielle, les Oscars, à contre pieds, changent de bretelles, décernant victoires et trophées à A.Gonzales plutôt qu’à un C.Eastwood dont le thème se voulait trop conflictuel. Mais c’est isabelle qui m’interpelle sur l’amendement de la loi Macron, placée sous tutelle auprès du sénat, souhaitant remplacer quelques jours fériés chrétiens. La coupelle serait elle pleine? Rafistoler une économie avec des bouts de ficelles, c’est inhabituel et ça risque en plus, de faire des étincelles….

image

Advertisements