La pensée du jour de la Saint ARNAUD…

Je vous préviens, je suis agacé, agacé par ces marauds de la politique et l’ancien dirigeant de Renault… J’en ai plein le ciboulot, c’est ballot, non !! Ce n’est pas le nombre de cafés pris aujourd’hui qui va me calmer de sitôt… Il y a des sujets chauds. Je pourrais vous parler de politique nationale, de gilets jaunes, des manifestations bruxelloises que l’on entend à demi-mot, à croire que personne ne prend au sérieux, des sujets aussi costauds… Elle sera courte, je vais être désagréable vis-à-vis du mélimélo economico-politico ou l’on nous prend tous pour des péquenauds… Je vous assure, je me demande pourquoi on essaye de faire bouger les choses dans ce pays.  Au final, il faut mieux faire le beau, rester un peu finaud au chaud, ne pas essayer de faire bouger les lignes, on pourrait se faire prendre pour un rigolo ou un minot… comme le disait déjà Mirabeau « trop gouverner est le plus grand danger des gouvernements »….

to be continued…

Advertisements

La Pensée du jour de la Saint Guillaume

Alors 10 jours dans cette nouvelle année, avez-vous déjà paumé vos résolutions ? Etes-vous toujours à la salle de sport ? Ou êtes-vous dans cette résolution consistant à embaumer votre corps sans alcool sous l’effet du Dry January ? Que de questions ce matin, je sais, mais je suis d’humeur taquine, à ne pas chômer… Dur dur de trouver des rimes en Aume… Pourtant je connais quelques Guillaume… Je pourrais vous dire que l’on se retrouve à Bois-guillaume pour prendre un café mais je n’aurai pas le temps. J’aimerai juste vous dire de laisser tomber vos résolutions, on ne tient jamais… J’aimerai vous donner un peu d’énergie pour cette nouvelle année, un peu de sourire, un esprit positif, un esprit combatif et juste un sourire du matin. Prenez votre café, bon je sais, je connais beaucoup d’adeptes du thé, alors prenez thé, café, allez blaguer avec votre boulanger, bien qu’ils ne soient peut-être pas tous d’humeur taquine le matin. Le mien me dit toujours qu’il va casser ma « oui oui mobile », et moi sa boutique, cela nous plonge dans l’ambiance. En tout cas, après 10 jours, pensez à vous pour cette année, c’est le plus important. Allez, je pense à vous, Tous, mais surtout à mes Guigui ce matin, bonne fêtes Guillaume.

 

 

La pensée du jour de l’épiphanie…

Ahhhh l’épiphanie… Tiré de mon insomnie, je plonge mon nez dans la presse déversant tant de litanies sur l’arrivée des rois mages…pas sur notre président, ne mélangez pas tout 🙂 Mais la fonction présidentielle est de plus en plus définie comme une tragédie, ou l’on représente l’agonie de la 5ème république… La droite se cherche un meneur, les extrêmes attendent leur tour avec euphorie… Alors que les gilets jaunes évoquent l’harmonie et une lutte sans fin, la démocratie manie la langue de bois avec Ironie… Devant tant de cacophonie, je bénie les rois qui ce soir seront normalement fêtés avec cette galette de l’épiphanie, espérons que la frangipane, elle, sera bien fournie… Attention à vos dents, personnellement, je n’aime pas le dentiste 🙂 

La pensée du premier jour de l’an 19

Une journée et un mois pour vous souhaiter ce qui doit être une bonne Année. Un mois pour manger de la galette des rois, vous êtes tous des rois et reines 🙂 Tout le monde te la souhaite pleine de santé et de bonheur… Mais est-ce réellement aussi simple ? Je vais rentrer dans ce moule car je vous envoi quelque part par ce message mes petits vœux. Mais que puis-je vous souhaiter ? Avoir une année douce. l’année 2019 ne rimerait elle pas avec l’année de la Teuf ? Je vous souhaite de profiter de chaque instant qu’il vous sera donné de partager. Des instants qui sont parfois si chers. Pour certains, cette année s’annonce difficile, difficile dans la maladie mais aussi dans l’espoir de se battre… Ayez des rêves, des envies et des projets, aussi petits soient-ils, il n’y a pas de petites réalisations. Je vous invite à disposer du syndrome du bisounours à aimer tous les jours ce que vous faîtes. N’oubliez pas non plus que la nature est de loin la plus forte, au respect de notre planète et tout simplement au respect de l’humanité. À lire et écouter Yann Arthus Bertrand, il serait tout de même dommage que la prochaine extinction de la planète soit la nôtre. Vous réagissez cette année à votre échelle? N’oubliez pas non plus le partage, l’échange le développement et l’écoute de l’autre, à vous de donner un certain sens à cette bisounoursité. J’aimerai vous parler de politique, mais est-ce vraiment l’objet d’un tel post? Vous parler de Manu, Benalla, de gilets jaunes, de la presse? Je pense que si je tiens mes écris, j’arriverai à vous en parler cette année. Il faudrait retenir le mot Unité, mais je dis bien il faudrait 🙂 … hihihi Donner du sens, c’est aussi ne pas tomber dans un combat partisan où règne la politique du clan, la réussite d’une politique ne peut être réelle qu’en parlant d’unité et non pas en divisant… Enfin, comme chaque année, j’espère que vous garderez ou pas votre job et que vous pourrez profiter de quelques petits extras, un simple verre (pas trop quand même) ou un petit restaurant… Je vous souhaite à tous une belle année en espérant vous voir au moins une fois au cours de ces 365 prochains jours…Je vous rappelle le #2019l’annéedelateuf. Pour finir sur une citation de Amiel, que je me permettrai de changer d’un seul mot… L’an vieux est mort, vive l’an dix neuf ! Puisse cette nouvelle année amener plus de bien que de mal pour le monde. To be continued…

La pensée after Christmas…

La pensée du jour after Christmas, ou l’on fête les Manu, les Nelly, les Stéphane, Stéphanie… Décidé à vous parler de l’after Christmas, de cette nouvelle journée que l’on voudrait belle, je vous annonce que le père Noël est peut-être passé ou pas… Est-ce si important. Chez moi, il a terminé la soirée à faire la vaisselle, ah je vous rassure, il ne portait pas de gilet jaune mais tout de même, ce fut un drôle de rituel loin d’être traditionnel… Notre président a organisé sa disparition hier… Ces conseillers sont de plus en plus secoués…. Vous verrez que sa future apparition se fera au moment des vœux présidentiels… Santa est-il passé au pied de votre sapin ? Des cadeaux, des moments, on dit que l’année recommence à partir de maintenant… Mettez 2018 en carton, le chômage serait artificiel, l’économie doit revoir son modèle, adaptez le vôtre… Dans le creux de l’oreille, le père Noël m’annonça de bonnes nouvelles entre la faisselle et la mirabelle. Un véritable esprit de Noël tout de même très conceptuel.

La pensée d’Adèle….

Au risque d’être infidèle à mes pensées qui s’entremêlent, je prends le risque de me ramasser un coup de poêle ! Je pourrais vous parler de gilets jaunes qui se les gèlent, ou des sapins sous attelles sous l’effet du réchauffement climatique, mais l’un comme l’autre sont peut être juste une effet structurel… Je n’ai même pas envie d’évoquer cette politique qui nous congèle, d’une économie qui nous nivelle et des atrocités que l’on nous martèle. Une pensée tout de même aux sinistrés du tsunami. ça ne vous donne pas envie de vous réveiller, prendre conscience de notre terre que l’on tue à coup de pelle ? Pour vous, ma petite clientèle d’amis, je dégèle en parallèle un réveillon qui se réveille, qui se révèle… Ce n’est pas faire affront à la St du jour, mais je souhaite que les cadeaux s’amoncellent, que vous fassiez un peu de zèle et que cette soirée vous ensorcelle, je suis persuadé qu’Adèle passera une soirée Nickel avec un esprit de Noël fidèle à nos souvenirs d’enfance qui sont souvent nos modèles…

IMG_0550

La pensée du jour de la Saint Armand….

La pensée du jour… Il fait un temps à laisser trainer un flamand dans le vent, je suis anglo, je suis normand, je suis anglo-normand et j’ai envie d’être gourmand, prendre un chateaubriand, en viande ou en poisson. Envie d’être gilet jaune, orange, rouge comme une viande saignante… A défaut, nous mangerons peut-être des friands au terme de l’avant. Si je vous dis que mon envie du jour est d’être grand, de cesser d’être un gland, de rester ligand… Mais en bon Normand tel un ordinand, je me présente à vous pour célébrer les ‘Armand’, bonne fête mon cher parent. Bonne fête papy

img_3397

Belle année :-)

Avez-vous remarqué qu’il y avait moins de monde pour envoyer des SMS à gogo pour vous souhaiter la bonne année? Peu importe tout le monde te dit qu’elle sera bonne, pleine de santé et de bonheur… Mais est-ce réellement aussi simple ? Bien sûr, je rentre dans ce moule car j’ai envoyé aussi mes vœux. Mais que puis-je vous souhaiter ? Avoir une année douce, que vous puissiez profiter de chaque instant qui vous est donné. Des instants qui sont parfois si chers. Pour certains, cette année s’annonce difficile, difficile dans la maladie mais aussi dans l’espoir de se battre… Ayez des rêves, des envies et des projets, aussi petits soient-ils, il n’y a pas de petites réalisations. Je vous invite à disposer du syndrome du bisounours à aimer tous les jours ce que vous faîtes. N’oubliez pas non plus que la nature est de loin la plus forte, n’oubliez pas non plus le partage, l’échange et le développement de l’autre, à vous de donner du sens. J’aimerai vous parler de politique, mais est-ce vraiment l’objet d’un tel post, j’en parlerai assez dans l’année, hihihi Donner du sens, c’est aussi ne pas tomber dans un combat partisan où règne la politique du clan, la réussite d’une politique se fera ou pas… Enfin, j’espère que vous garderez tous votre job et que vous pourrez profiter de quelques petits extras, un simple verre ou un petit restaurant… alors oui, je vous souhaite une belle année en espérant vous voir tous au moins une fois au cours de ces 365 prochains jours…To be continued…

La pensée de Noël :-)

La pensée du jour de la St NOEL (Manuella, Manu, Nelly) : Décidé à parler de cette nouvelle que l’on voudrait belle, je me lance sans rappel en vous annonçant que le père Noël est passé en jarretelle et a terminé la vaisselle, drôle de rituel loin d’être traditionnel. Sans compter des cadeaux très inhabituels sous les chandelles :Le chômage serait artificiel et l’économie serait dans une phase de croissance exceptionnelle. Est-ce contractuel? Il m’annonça ces nouvelles entre la faisselle et la mirabelle. Un véritable esprit de Noël tout de même très conceptuel. Et c’est en pensant de Manu-ell-à Nell-y qui eux ne sont pas artificiels que je partagerai bien une p’tite coupe colonel en ce jour de Noël 🙂

La pensée de l’immaculée conception…

Aujourd’hui, jour de l’immaculée conception ? Une véritable déception. Une punition pour le peuple de France. Quelle aberration, mais je voudrais tout de même soulever un point positif passé inaperçu aux yeux de tous, savez-vous que l’on a trouvé le point positif du quinquennat de François hollande ? En effet, Jean d’Ormesson voyant ses derniers jours approchés avait cité : Hollande n’est pas un homme d’état, j’ai peur de mourir pendant son quinquennat. Et bien oui, Jean, tu as réussi ta sortie, une véritable jubilation de là ou tu nous regardes, tu pars le jour où les petits français ne savent plus lire ! Quelle contradiction pour un homme de mots. Le quinquennat de Manu commence bien mal en perdant l’idole du peuple et de la langue française. Dans la même semaine notre constellation récupère deux nouvelles étoiles, une étoile de la plume et le roi du rock, une icône a sensation. En me levant ce 6 décembre, je pensais que les gens allaient me dire bonne fête et j’en passe, mais rien, je me suis dit « qu’est-ce qu’elle a ma gueule », après tout on à ses jours, puis j’ai appris que c’est « toi qui t’en vas », tu as de la chance, j’ai voulu commencé à « pleurer sur ma guitare », mais je n’en ai pas, alors je me suis rappelé « le bon temps du rock and roll » ou tu partais en « Cadillac » et où tu disais à toutes les minettes, allez « retiens la nuit » « Gabrielle », heu pardon « Marie », oui tu étais comme ça, tu disais « je te promets », et tu finissais par dire « Mon p’tit loup ça va faire mal », « je veux te graver dans ma vie » mais « ça va te faire mal ». En attendant, le 6 décembre, une journée « noir c’est noir » à finir dans un couloir de « pénitencier » Allez avant de nous « allumer le feu » du crematorium, je veux te dire Johnny que nous sommes tous « ensemble » et que l’on aurait préféré que tu prennes ta « valise au cerceuil » tu nous a bien donné « l’envie » de chialer mais « un jour viendra » ou l’on te retrouvera. Au moins je suis content, je ne t’entendrai plus crier dans le poste « Optique 2000 » j’en aurai presque « oublié ton nom » Gardez le sourire les amis, ce sera « mon plus beau noël », on va tous avoir la dernière compilation de Johnny, avant de finir par le « requiem pour un fou » pour les fous, Johnny, Jean, nous n’oublierons jamais vos noms, profitez bien là-haut à lire pléiade, en écoutant l’envie, en attendant, on vous dit !! Ah que coucou !!!!